Stages


  • Le stage est obligatoire en formation initiale
  • La durée minimale est de trois mois mais dans les faits, les stages sont souvent de 6 mois
  • Le stage doit impérativement se terminer avant le 31 décembre de l'année qui suit l'inscription
  • La mission doit être en rapport avec la formation
  • Il peut se réaliser dans une entreprise privée, une entreprise publique, une administration, une association ou ONG, etc.
  • Les étudiants en formation continue ou bénéficiant d'un contrat de travail, peuvent demander la validation de leur stage dans l'entreprise qui les emploie
  • Les stages réalisés dans des sociétés privées sont au moins rémunérés au minimum légal (environ 440 euros par mois) mais plus fréquemment au dessus de 1000 et jusqu'à 1700 euros


Comment trouver un stage ?


Il existe plusieurs façons de trouver un stage :

  • Par les professionnels qui enseignent dans le Master
  • En consultant la liste des entreprises et des services ayant accueilli des stagiaires dans le passé
  • La diffusion de propositions envoyées à l'équipe du Master
  • Une démarche personnelle et, notamment une réponse on line aux propositions relevées sur le site des sociétés

 

Entreprises et institutions ayant accueilli des stagiaires du Master 2


Dans le désordre :

COFACE, CALYON, EXANE, BRED, Caisse des Dépôts et Consignations, Les Echos, CARLES Consultants, XERFI, Les Echos, Ailancy, UBIFRANCE, MINEFE (DGTPE), DAFSA, Société Générale, OCDE, Nissan-Renault, Agence Française de Développement, NATIXIS, Standards and Poors, Crédit Agricole, BNP-Paribas, GDF, CIC, Banque de France, Arjil, Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture, ALCATEL-Lucent, Centre d'Etudes pour l'emploi, Institut Français des Relations Internationales.

 

Ethique

Le stagiaire s'engage à respecter les règles éthiques de l'entreprise. Son comportement est associé à la formation et tout manquement porte préjudice à la réputation de la formation et à ses étudiants.

 

Il doit satisfaire ses engagements même si d'autres opportunités se présentent. En cas de difficultés, il doit informer les responsables de la formation. Il ne peut renoncer à un stage ou l'interrompre qu'après avoir informé les responsables de la formation qui apprécient la légitimité de cette rupture. Toute interruption de stage injustifiée expose l'étudiant au risque de ne pas voir son stage validé.